Un lieu riche en histoire

Le Complexe Dormio Maastricht se situe à un endroit riche en histoire. Saviez-vous que Maastricht est la seule ville à être mentionnée dans le Wilhelmus, l’hymne national des Pays-Bas ? Voici la onzième strophe:

La Strophe de Maastricht

Als een Prins op gheseten
Met mijner Heyres cracht,
Van den Tyran vermeten
Heb ick den Slach verwacht,
Die by Maestricht begraven
Bevreesde mijn ghewelt,
Mijn ruyters sach men draven.
Seer moedich door dat Velt.

Traduction

Comme un prince contraint, j'ai attendu, avec mon armée, la bataille avec le tyran hardi, Albe, qui, retranché près de Maastricht, craignait ma puissance ; mes cavaliers l'on voyait sillonner. Très courageux ce champ de bataille.

 

La Guerre de Quatre-Vingts Ans 

Que signifie cette strophe de Maastricht dans le Wilhelmus ? La ville de Maastricht est mentionnée dans l’hymne national puisque le début de la Guerre de Quatre-Vingts Ans, ou la Révolte des Pays-Bas, se situe dans ces contrées. À trois reprises, le prince a essayé de traverser la Meuse, de combattre son adversaire espagnol et d'avancer sur la Meuse vers Bruxelles, la capitale du temps des Pays-Bas.  En 1568, il a voulu avancer ses troupes de Troisdorf près de Cologne vers Bruxelles, en passant par Wittem. La route ordinaire, par Maastricht et le pont sur le Meuse, était bloquée par le Duc d'Albe et son armée espagnole. Guillaume d'Orange se voyait alors obligé de traverser la Meuse à Stokkem, au nord de la ville imprenable, et avançait ainsi dans la direction d’Eigenbilsen en Belgique. Albe continuait à observer les compagnies de son adversaire, à agiter des carottes devant le prince et prévenait ainsi qu’il puisse l'attaquer. Un jeu du chat et de la souris, une véritable guerre d'usure. Le prince espérait qu'Albe l'attaque, mais celui-ci refusait obstinément. Une armée coûte cher ; et Guillaume d'Orange manquait toujours d'argent pour payer ses soldats. Albe, en revanche, vivait comme un prince sur le Dousberg, d’où il observait Guillaume pour éviter d'être attaqué. Certains présument que le prince a traversé le soi-disant Lanakerveld au nord du Dousberg et de l’Oud-Caberg, mais ceci n'a jamais été prouvé. 

Restez informé


Inscrivez-vous à notre newsletter de Dormio! Ainsi, vous resterez informé de:


  • Nos meilleures offres
  • Les meilleures suggestions
  • Les dernières nouveautés vacances
[alt text]